"C'est affreux, on peut voir la terreur qu'il y a eu ici" : 75 ans après le massacre d'Oradour-sur-Glane, l'émotion de collégiens dans le village en ruine

franceinfo
Des collégiens de 3ème du collège Saint Jean, à Limoges, ont visité l'ancien village d'Oradour-sur-Glane à l'occasion du 75e anniversaire du massacre des habitants par les nazis.

Il y a 75 ans, le 10 juin 1944, des SS de la division Das Reich entraient dans le petit village d’Oradour-sur-Glane en Haute-Vienne, près de Limoges, et massacraient la population. 642 personnes ont été tuées. Ce crime est l’un des symboles les plus forts de la barbarie nazie pendant l’occupation de la France.

A côté du nouveau village, l’ancien a été laissé à l’état de ruine, et un centre de la mémoire accueille toute l’année des visiteurs, dont de nombreux groupes scolaires. Aujourd'hui, ce sont des élèves de 3e du collège Saint Jean à Limoges qui marchent dans ces rues, restées figées ce jour de juin 1944. Louis est né soixante ans après ce massacre, en 2004 : "C'est affreux, on peut voir la terreur qu'il y a eu ici. Il y a une voiture totalement brûlée, là-bas, cabossée... Les murs sont détruits, ça ne ressemble même plus à des maisons, c'est juste des ruines maintenant", raconte-t-il. L’atmosphère pesante du lieu s’impose aux jeunes visiteurs.

Ce sont des choses qui restent, qui marquent à jamais des élèves. Il faut le faire, il faut continuer.

Grégory Parvaud, professeur d’histoire

à franceinfo

Vu leur jeune âge, les élèves ne peuvent pas comprendre complètement l’atrocité que les nazis ont fait subir à Oradour. Mais sur la vieille église du village, une plaque leur demande de perpétuer le souvenir des victimes. "Eglise Oradour-sur-Glane, silence. Ici, des (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi