Cessez-le-feu israélo-palestinien : retour à une vie quasi "normale" à Tel Aviv

·2 min de lecture

Le cessez-le-feu, qui a mis fin à 11 jours d'hostilités sanglantes entre Israël et le Hamas, permet à une vie en apparence normale de reprendre ses droits à Tel Aviv. Les habitants de la plus grande ville d'Israël se précipitent désormais à la plage et non plus dans les abris anti-bombes.

À Tel Aviv, les habitants retrouvent les joies de la plage après des jours de tensions. Israël et le mouvement palestinien Hamas se sont mis d'accord sur un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, entré en vigueur vendredi.

"La situation est difficile et complexe. Ce n'est pas évident de savoir ce qu'il faut faire, mais je suis triste de cette inaction", explique Jivany Youval, un organisateur d'événements méditatifs. "Notre douleur nous fait mal. Leur douleur nous fait mal. J'espère que personne ne prête attention aux extrémistes que l'on voit dans les médias. Une majorité d'Israéliens souhaite la paix et une forme de contact avec les gens de l'autre côté", ajoute Adi Ili, chef d'équipe dans le secteur de la tech.

Le retour de la diplomatie

De part et d'autre, les armes se sont tues. L'attention se tourne donc vers la prochaine étape dans la crise : le retour de la diplomatie. Le secrétaire d'État américain, Antony Blinken, est attendu dans la région sous peu pour, entre autres, tenter de relancer le processus de paix.

"Je ne l'ai jamais vu. Il est nouveau. Je ne sais pas ce qu'il pense ou ce qu'il va se passer avec lui car je ne sais rien de lui', réagit Nasser Aburadwan, un maraîcher. "Rien ne va changer. Ce qu'on avait avant, on l'aura à nouveau. Tant que les enfants de Cisjordanie apprendront à haïr les Juifs, nous n'aurons jamais la paix", estime pour sa part Rafi Mizrahi, gérant d'un restaurant.

Les négociations constituent l'un des rares sujets à faire consensus entre Israéliens et Palestiniens. De nombreux locaux ne placent que peu d'espoirs dans un dialogue qui n'existe plus depuis des années.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles