Cessez-le-feu au Haut-Karabakh : le Premier ministre arménien sous pression

L'opposition arménienne tentait de mobiliser mercredi contre le Premier ministre Nikol Pachinian, l'accusant d'avoir trahi son pays en signant l'arrêt des hostilités au Nagorny Karabakh et en acceptant la rétrocession de vastes territoires à l'ennemi azerbaïdjanais. Les explications avec Bruno Daroux, chroniqueur international France 24.