César 2020 : Roman Polanski remporte le César de la Meilleure réalisation, Adèle Haenel quitte la cérémonie

Katia Rimbert
Journaliste
César 2020 Adèle Haenel

Ce vendredi 28 février, se déroulait la 45e cérémonie des César. Une remise des prix électrique, à cause des polémiques qui gravitaient autour de l’Académie et des douze nominations de Roman Polanski, accusé de viols, pour son film J’accuse. Le cinéaste franco-polonais a raflé le trophée du Meilleur réalisateur, ce qui a provoqué la colère d’Adèle Haenel et des internautes.

C’est l’image de la soirée. La cérémonie des César 2020 avait lieu salle Pleyel à Paris, ce vendredi 28 février. Une édition un peu spéciale, placée sous le signe de la polémique. Et pour cause, depuis plusieurs semaines, l’événement est au cœur de la controverse. En cause ? Les douze nominations du film J’accuse de Roman Polanski, qui fait l’objet d’accusations de viols.

Une cérémonie sous haute tension

Entre les personnalités du septième art qui ont appelé à boycotter la soirée, la démission de l’Académie des César à quelques jours de la soirée, l’annulation de la venue du cinéaste franco-polonais à la remise des prix puis de tout le casting de son film, les manifestations des féministes devant la salle Pleyel... On s’attendait à ce que la soirée soit mouvementée. La maîtresse de cérémonie Florence Foresti n’a pas manqué de lancer des piques au réalisateur dans son discours d’introduction.

Mais dans l’ensemble, la cérémonie se voulait assez apaisée. Jusqu’au moment de la remise de l’un des prix (et aussi l’un des plus attendus), à savoir celui de la Meilleure réalisation. Emmanuelle Bercot a annoncé, aux côtés de Claire Denis, le nom du gagnant dans cette prestigieuse catégorie : Roman Polanski. Et cela n’a pas plu à tout le monde, à commencer par Adèle Haenel qui a eu une vive réaction.

Adèle Haenel quitte la cérémonie des César

Dès l’annonce du gagnant, la comédienne de 31 ans - nommée dans la catégorie Meilleure actrice pour le film Portrait de la jeune fille en feu - s’est levée de son siège et a quitté la salle Pleyel visiblement hors d’elle. Elle semble avoir lancé à plusieurs reprises : “La honte !” (bien que les téléspectateurs de Canal+ n’aient pas entendu distinctement ce qu’elle a dit) avant de quitter définitivement la grand-messe du septième art.

Engagée pour la cause des femmes, l’actrice s’était exprimée pour la première fois sur les nominations de Roman Polanski aux César 2020 le 24 février dernier, dans les colonnes du New York Times. "Distinguer Polanski, c’est cracher au visage de toutes les victimes", a déclaré celle qui a affirmé avoir été victime de harcèlement sexuel et d’attouchements de la part du metteur en scène Christophe Ruggia.

Les internautes soutiennent Adèle Haenel

Sur Twitter, les internautes ont été très nombreux à commenter la réaction de l’actrice. Beaucoup d’entre eux l’ont soutenue et ont dénoncé le fait que le trophée ait été attribué à Roman Polanski. Certains ont même remercié la jeune femme pour son geste.

Florence Foresti, de son côté, n’est pas revenue sur scène après le sacre du cinéaste de 86 ans. Elle a laissé Sandrine Kiberlain clôturer la soirée dans un petit moment de flottement. Sur Instagram, l’humoriste a donné son ressenti en story par un simple mot : “Ecoeurée”.

A LIRE AUSSI

> 5 choses à savoir sur Florence Foresti

> EN IMAGES - César 2020 : les plus belles tenues des stars sur le tapis rouge

> César 2020 - Heurts anti-Polanski : "Nous sommes fortes, nous sommes fières. Les féministes sont radicales et en colère"