Le couvre-feu bravé par ces Sri-lankais pour sauver 60 baleines échouées

Morgane Guillou
·Journaliste vidéo
·2 min de lecture

SRI LANKA - Des habitants de Panadura et la marine sri-lankaise ont tenté de secourir des baleines échouées sur une plage au sud-ouest du Sri Lanka dans la soirée du lundi 2 novembre 2020, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Une soixantaine de cétacés s’était échoués sur la plage de Panadura, une ville au sud de la capitale Colombo, durant la nuit. Des riverains se sont joints à la marine et à la garde côtière pour les remettre à l’eau, en sauvant une grande partie.

Ils ont défié le couvre-feu instauré dans le pays en prévention du coronavirus pour braver les vagues déferlantes à mesure qu’ils repoussaient les petites baleines à l’eau.

Malgré leurs efforts, au moins quatre baleines sont mortes au cours de l’opération de sauvetage, d’après la marine. Quelques carcasses gisaient encore sur la plage dans la matinée du mardi 3 novembre.

“Les gens d’ici se sont réunis et ont sauvé la plupart d’entre elles. Mais certaines baleines étaient trop fatiguées pour se battre et rester à flot toute la nuit. Elles n’avaient pas assez de force pour aller en haute mer” a déclaré la biologiste marine, Asha De Vos. “C’est la raison pour laquelle elles sont mortes.”

L’échouage de baleines au large des eaux peu profondes reste un mystère pour les scientifiques. En septembre dernier, des centaines de baleines sont mortes au large des côtes peu profondes de Perth, en Australie, comme le rappelle Reuters. Il s’agissait alors du plus gros échouage de baleines jamais observé au monde.

À voir également sur Le HuffPost: En Namibie, des milliers de bébés otaries prématurés retrouvés morts

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.