Ces coiffeurs veulent en finir avec les injustices dans les salons

·Journaliste Life
·1 min de lecture
Ces coiffeurs veulent en finir avec les injustices dans les salons
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

COIFFURE - Une coupe femme pour 35 euros. Une coupe homme pour 20 euros. N’y aurait-il pas un problème quelque part? C’est ce que pointe du doigt depuis le mois de mars, la coiffeuse indépendante Laura Morandi. Sur son compte Instagram, elle a lancé une bouteille à la mer. “Nous aimerions travailler sur une mise en avant de la problématique des tarifs genrés en salon de coiffure”, expliquait-elle en story. L’objectif? Que des professionnels s’unissent à elle pour fonder un groupe de discussion.

Quelques mois plus tard, à la mi-mai, le collectif “Coiffure en lutte” est lancé. Parmi les membres, il est possible de retrouver des coiffeurs, mais aussi des clients avec des pathologies comme l’alopécie ou des textures de cheveux différents, frisés ou crépus. “L’idée est de réunir des personnes qui ont envie de lutter contre les discriminations dans le milieu de la coiffure”, précise au HuffPost LIFE, Amélie Foulatier, autrice, traductrice, créatrice du compte Instagram “Hellopecia” et membre du collectif.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des tarifs non-genrés, une formation pour couper les cheveux frisés ou crépus...

“Collectif en lutte” porte aujourd’hui plusieurs revendications. La première et celle sur laquelle veulent à tout prix plancher le mouvement, concerne les tarifs genrés. “Ils mettent en avant deux problèmes majeurs, ce que l’on appelle “la taxe rose”. Pour une même coupe, une femme paiera toujours plus cher qu’un homme et sur le respect du genre de chacun parce que l’on va positionner la personne du côté homme ou du côté femme”, confie Laura Morandi au HuffPost Life, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. Pour palier c...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles