"Pas de cerveau", "voleuse", "menteuse".. Ces rapports délétères entre la tueuse présumée de Lola et sa sœur

Elle brise le silence. La sœur de Dahbia B. mise en cause dans le meurtre sordide de la petite Lola peint un portrait peu flatteur de la meurtrière présumée. En effet, Friha lâche : "Dahbia, c'est la mauvaise graine de la famille parce qu'elle fait toujours des problèmes même quand mes parents étaient malades elle a causé beaucoup de souci". Désormais sans ses parents, qui sont décédés, et sans sa soeur, qui a avoué le meurtre de Lola, la jeune femme se retrouve avec ses autres frangines.

Mais là encore, c'est avec des mots durs qu'elle les décrit : "Je les aime bien. Elles me font de la peine. Je les aide parce que je travaille dans une boulangerie. Je suis comme leur mère. Mais elles, c'est le contraire. Elles viennent chez moi lorsqu'elles ne savent plus où aller. Elles fument du shit. On dirait qu'elles n'ont pas de cerveau". Quant à sa relation avec Dahbia, la jeune femme dévoile : "Elle fait tout dans son intérêt. C'est une voleuse et une menteuse. Je ne lui fais pas confiance. Quand elle n'allait pas bien, elle venait chez moi et repartait en volant mes affaires".

La réaction de la soeur de Dahbia B. le soir du meurtre

Pire encore, elle décrit sa réaction le soir du drame. Dahbia lui demandera de l'aider à porter ses valises, dont une malle dans laquelle se trouve le corps de la fillette. "J'ai crié, j'ai pleuré. Je me demandais s'il n'y avait pas des armes ou de la drogue dans la boîte", explique-t-elle. Tétanisée, elle veut appeler la police. (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Eure : un homme accusé d'avoir fauché une mystérieuse cycliste et de l'avoir achevée avec une pelle
Meurtre de Lola : bouleversante de dignité, sa mère parle pour la première fois et fait une annonce forte
Elle échappe par miracle à son frère qui veut l'assassiner pour une raison abjecte
TÉMOIGNAGE J'ai réalisé que j'avais un cancer grâce à une photo publiée sur Facebook
Un bébé de 3 semaines au cœur d'une rivalité entre sœurs qui tourne au tragique règlement de comptes