Dans le cerveau aussi, la température monte !

La température normale du corps humain varie entre 36,1 et 37,8 °C en fonction de la journée, mais dans le cerveau, elle peut attendre les 40 °C ! Une température qui serait considérée comme anormale, signe d'une fièvre intense, si elle avait été prise au niveau de n'importe quel autre organe.

Ces mesures avaient déjà été observées chez des personnes présentant des blessures cérébrales ; dans ce cas-ci, les scientifiques de l'université de Cambridge ont mesuré la température de façon non invasive chez des volontaires en bonne santé.

La carte en 4D des variations de température dans le cerveau chez les femmes et les hommes en fonction du moment de la journée. © N Rzechorzek et al., Brain
La carte en 4D des variations de température dans le cerveau chez les femmes et les hommes en fonction du moment de la journée. © N Rzechorzek et al., Brain

Voyage dans le cerveau

Des fortes chaleurs dans le cerveau

Au total, 40 volontaires, hommes et femmes âgés de 20 à 40 ans, dont on a pris la température à plusieurs moments de la journée. Les résultats indiquent que la température du cerveau chez les sujets sains se situe entre 36,1 et 40,9 °C, avec une moyenne de 38,5 °C.

Les scientifiques ont observé que le cerveau est plus chaud selon le cycle menstruel chez la femme – typiquement, la phase lutéale est associée avec une augmentation de 0,36 °C en comparaison avec la phase folliculaire. Le cerveau se réchauffe aussi petit à petit avec l'âge, les zones les plus profondes gagnent 0,6 °C en l'espace de 20 ans.

Grâce à ses mesures, les scientifiques ont pu établir une véritable carte météorologique en quatre dimensions du cerveau avec les régions plus fraîches et les régions caniculaires en fonction du sexe, de l'âge et du moment de la journée.

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles