Certains microbes dans l’estomac des vaches pourraient décomposer le plastique

·1 min de lecture
Les scientifiques ont récupéré du liquide de rumen – cette partie comparable à une cuve de fermentation dans l’estomac des ruminants – dans un abattoir situé en Autriche (photo d'illustration).
Les scientifiques ont récupéré du liquide de rumen – cette partie comparable à une cuve de fermentation dans l’estomac des ruminants – dans un abattoir situé en Autriche (photo d'illustration).

Alors que la pollution plastique ne cesse de susciter l?inquiétude à travers le monde, cette découverte pourrait redonner une lueur d?espoir. Selon une étude dirigée par la docteure Doris Ribitsch de l?Université des ressources naturelles et des sciences de la vie de Vienne, les bactéries présentes dans l?estomac des bovins pourraient décomposer le plastique, rapporte The Guardian. Des résultats loin d?être anodins, quand on sait que plus de huit milliards de tonnes de plastique ont été accumulées depuis les années 1950 sur la planète.

Polyester naturel

Pour mener cette recherche, les scientifiques sont partis du constat que le polyester naturel, présent dans les épluchures de tomates par exemple, peut se dégrader grâce à certains microbes. Le fait est que la nourriture des vaches est elle aussi composée de ces polyesters naturels. Par conséquent, les chercheurs ont émis l?hypothèse que l?estomac des bêtes contiendrait des bactéries capables de décomposer la matière végétale. Et il semblerait qu?ils aient vu juste.

À LIRE AUSSIComment se débarrasser du virus du plastique

Pour le vérifier, les experts ont récupéré du liquide de rumen ? cette partie comparable à une cuve de fermentation dans l?estomac des ruminants ? dans un abattoir situé en Autriche. À savoir qu?une vache produit environ 100 litres de rumen. « Vous pouvez imaginer l?énorme quantité de liquide de rumen qui s?accumule chaque jour dans les abattoirs ? et ce n?est que du gaspillage », explique Dor [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles