"Dans certains départements on a déjà dépassé le pic sanitaire de la deuxième vague", souligne le créateur de CovidTracker

franceinfo
·1 min de lecture

"Dans certains départements et certaines régions, on a déjà dépassé le pic sanitaire de la deuxième vague" d'octobre-novembre, a expliqué mercredi 10 mars sur franceinfo Guillaume Rozier, fondateur du site CovidTracker, alors qu'il décryptait les chiffres des services de réanimation. Il souligne notamment la "flambée des admissions en réanimation, et plus largement des admissions à l'hôpital" en Île-de-France, mais pas une flambée épidémique car le virus circule globalement "de manière croissante". L'ingénieur souligne également qu'on "a une activité virale qui reste très importante et relativement stable dans les Alpes-Maritimes".

franceinfo : Les Alpes-Maritimes restent-elles à l'heure actuelle l'un des départements les plus touchés par l'épidémie ?

Oui, les Alpes-Maritimes restent très clairement un des départements de France les plus touchés, et plus globalement l'extrême Sud-Est, le pourtour méditerranéen. Et puis il y a l'extrême Nord entre l'Ile-de-France et les départements du Nord et du Pas-de-Calais qui sont très touchés. J'ai entendu Gabriel Attal indiquer que le taux d'incidence baissait depuis quelques jours, quelques semaines dans le département des Alpes-Maritimes, c'est vrai. Mais il faut aussi voir que le dépistage, le nombre de tests qu'on réalise a lui aussi diminué. Moins on cherche, moins on trouve. En fait si on regarde la proportion des tests qui sont positifs, ce taux de positivité est stable. Donc on n'observe pas de baisse rapide de l'activité (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi