Certaines piscines fermées en raison de la facture énergétique vont finalement rouvrir

© NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Nîmes, Granville, Limoges, Versailles... Dans toutes ces communes, des piscines exploitées par la société Vert Marine avaient fermé leurs portes au début du mois de septembre, jugeant leur facture énergétique trop élevée. Pourtant, ce week-end, tous ces établissements rouvriront leurs portes et pourront accueillir des nageurs.

>> LIRE AUSSICrise énergétique : ce qu'il faut retenir des annonces d'Élisabeth Borne

Les collectivités ont réussi à trouver un accord au cas par cas. Certaines d'entre elles se sont engagées à prendre en charge une partie du surcoût dû à l'explosion des prix de l'énergie . D'autres feront bénéficier le gestionnaire de contrats énergétiques au tarif plus avantageux.

Une décision temporaire

C'est notamment le cas à Versailles, première piscine à trouver un accord avec l'entreprise délégataire et à rouvrir. Mais cette décision n'est que temporaire. "Notre propre contrat va jusqu'à la fin de l'année, donc il va falloir revoir le dispositif dès le début de l'année prochaine", explique le maire de la ville, François de Mazières.

Si les Versaillais pourront plonger à nouveau dans les bassins ce week-end, ce n'est pas le cas dans d'autres communes où les fermetures se prolongent. À Nogent le Rotrou, en Eure-et-Loir, la municipalité a directement porté l'affaire devant la justice.


Lire la suite sur Europe1