Cergy : la maladie de Crohn, « c’est un handicap invisible et on veut en parler sans honte »

Pacôme Bassien

Alors que la journée mondiale des Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin aura lieu dimanche, l’association Afa a lancé ce mercredi son coup d’envoi avec des animations de sensibilisation.


« Je ne maîtrisais plus rien du tout », admet Joanna Ebane, atteinte de la maladie de Crohn. Diagnostiquée tardivement en raison d’une mauvaise connaissance de cette pathologie, la trentenaire a dû arrêter de travailler une dizaine d’années, revoir sa consommation alimentaire et ses habitudes. « Ma vie a été chamboulée, beaucoup de douleurs articulaires, une énorme fatigue, des diarrhées, des maux de ventres et des fièvres », se remémore Joanna.

À l’occasion du lancement de la journée mondiale de la prévention de la maladie de Crohn, dimanche dans toute la France, des concerts, tours de magie et explications sur la maladie ont été organisés ce mercredi après-midi à Cergy. « C’est un handicap invisible et on veut en parler sans honte », avance Anne Buisson, vice-présidente de l’association créatrice de l’événement Afa.


-

Joanna Ebane.LP/Pacôme Bassien

Une maladie méconnue

Touchant le tube digestif, la maladie contractée par plus de 250 000 personnes en France n’a pas encore de cause établie par la science. « Il s’agirait d’une maladie héréditaire, mais aucun cas n’a été recensé dans ma famille », avertit Joanna.

Pour cette styliste, il est important d’assumer la maladie afin de changer les regards. « Dès que ça touche à l’intime, toutes sortes d’idées viennent dans l’esprit des gens. Après mon opération, j’ai fondé Léocadie. style, et parler de la maladie m’a aidée à aller de l’avant. »

Mériem, 47 ans, venue assister aux concerts, n’avait jamais entendu parler de la maladie de Crohn : « Personne de mon entourage en est atteint, j’en ai eu connaissance via les réseaux sociaux en suivant Fredo. »


-

Le chanteur Fredo, du groupe Les Ogres de Barback,est lui aussi atteint par la maladie. LP/Pacôme Bassien

Ce dernier, le chanteur du groupe Les Ogres de Barback, a d’ailleurs mis en (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Val-d’Oise : les policiers de la bac estiment que leur parole «n’a plus de valeur»
Suicide d’un enseignant à Eaubonne : une enquête indépendante réclamée
Fosses : une course façon Spartan Race « pour donner le goût de l’effort » aux jeunes
Ermont : à seulement 15 ans, il finit le Rubik’s cube en moins de 10 secondes
Roissy-Orly : les compagnies aériennes mises à l’amende