Cergy : l’auteur présumé de l’agression arrêté à Paris

·1 min de lecture
Selon la victime, l’auteur présumé de l’agression l’aurait « tabassé » après avoir proféré des insultes racistes.
Selon la victime, l’auteur présumé de l’agression l’aurait « tabassé » après avoir proféré des insultes racistes.

La vidéo a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Un homme de 24 ans, soupçonné d'avoir insulté et frappé un livreur Uber Eats, aurait été arrêté à Paris ce mardi midi, d'après des infos du Parisien confirmées par l'Agence France-Presse. Il a été interpellé « sans violence » et a été placé en garde à vue, a fait savoir cette source policière.

Dans la soirée de dimanche, l'auteur présumé des faits avait été filmé dans un restaurant de Cergy (Val-d'Oise), Le Brasco, par une riveraine. Alors que le gérant du fast-food refusait de le servir, en raison du couvre-feu, l'agresseur présumé s'en était pris à Joseph, coupable selon lui d'avoir mis de la musique trop fort avec son enceinte.

SOS Racisme dénonce cette agression

D'après le témoignage de la victime, le suspect aurait ensuite menacé de « défoncer » le jeune livreur noir, venu récupérer une commande. Dans des vidéos postées sur les réseaux sociaux, on entend l'homme proférer des insultes racistes. Il déclare notamment : « Espèce de négresse, espèce de sale noire [?], pendant 800 ans on vous a vendus comme du bétail. » Frappée, la victime a été prise en charge par les pompiers et présentait « plusieurs plaies ». « La violence était tellement inouïe que mon client a eu l'impression que c'était terminé pour lui », a affirmé l'avocat de la victime, Me Mehana Mouhou, auprès de l'AFP.
Selon la victime, l'auteur présumé de l'agression l'aurait « tabassé » après avoir proféré des insultes racistes.

Trois plain [...] Lire la suite