Cergy : le héron encore trop vif pour être sauvé

Ju.M.
Cergy, ce mardi. Le héron au bec coincé dans un chouchou a été aperçu sur le toit d’une maison dans le quartier du Stade Jean-Roger Gault

À première vue, le héron va bien. Malgré son bec toujours coincé dans un chouchou depuis le 30 septembre, il a été aperçu sur le toit d’une maison ce mardi matin dans le quartier du Stade Jean-Roger Gault, à Cergy. « S’il est capable de voler sur le toit, ça signifie qu’il est toujours trop vif pour être attrapé », explique la ligue de protection des oiseaux (LPO). Critiquées pour ne pas tenter de le capturer par leurs propres moyens, plusieurs associations ont subi les foudres des internautes sur les réseaux sociaux.

« On ne peut pas lui lancer une fléchette anesthésiante sans connaître son poids exact, continue la LPO. Les plus gros hérons font 1,2 kg ce qui reste léger. Le risque de surdose et donc de tuer l’animal est trop élevé. » La seule solution reste d’attendre qu’il s’affaiblisse suffisamment pour pouvoir l’attraper à l’aide d’un filet ou d’une épuisette. À l’issue de quoi le héron devra être pris en charge pour des soins le temps de retrouver ses forces. Le Centre d’accueil de la faune sauvage de Maisons-Alfort (Val-de-Marne) est au courant de la situation et se tient prêt à l’accueillir pour l’aider à se remettre d’aplomb.



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Cergy : l’horreur à l’honneur pour le festival du court-métrage
Ile-de-France : les offices HLM se mobilisent contre la baisse des loyers
Bezons : le lycée du Grand Cerf se refait une beauté grâce à un don et au bénévolat
Ile-de-France : les offices HLM se mobilisent contre la baisse des loyers
Cergy : le premier centre de pré-orientation d’Île-de-France pour migrants installé dans l’ancienne patinoire

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages