Le centriste Micheál Martin devient le nouveau Premier ministre d’Irlande

Les députés irlandais ont choisi Micheál Martin, le patron du centriste Fianna Fail, pour être le Premier ministre, après une alliance inédite entre son parti, l’autre formation centriste et son rival historique Fine Gael et le parti Vert. Leur accord, qui inclut une direction tournante, a été trouvé vendredi 26 juin pour faire barrage aux nationalistes du Sinn Fein, arrivés en tête des législatives de février.

Le vote s'est tenu - distanciation sociale oblige - non pas au Parlement, mais dans un centre des Congrès de Dublin.

Sans surprise, c'est Micheál Martin qui prend, dans un premier temps, la tête du nouvel exécutif. Comme le veut l'usage, il s'est immédiatement rendu à la résidence du président, qui l'a confirmé à son poste.

C’est donc le grand retour au pouvoir du Fianna Fail après une cuisante défaite il y a dix ans. En pleine crise économique, le parti avait enregistré le pire échec par un gouvernement sortant. Depuis, Micheál Martin a gagné son pari de redorer le blason de son Parti.

Sa priorité les prochains mois : la gestion du Covid-19. « Nous devons être prêts à faire face à une nouvelle vague », a-t-il déclaré tout juste élu.

Il s'est engagé à gouverner une moitié de mandat, avant de laisser les rênes au dirigeant de l'autre grand parti centriste, le Fine Gael, avec lequel il s'est allié. Leo Varadkar lui cède sa place samedi 27 juin, mais devrait donc la récupérer en décembre 2022. Le parti Vert, petit parti de cette coalition, n'aura lui pas de Premier ministre. Il a toutefois réussi à imposer plusieurs engagements sur le plan environnemental en échange de son appui.