Comment le centre des pompiers de Seine-et-Marne a géré la panne des numéros d'urgence

·1 min de lecture

Le centre des pompiers de Melun, en Seine-et-Marne, a subi comme d'autres la panne massive chez Orange, qui a été traitée dans la nuit de mercredi à jeudi après avoir fortement perturbé les numéros d'urgence. Pour pallier l'impossibilité de joindre ces numéros, plusieurs numéros provisoires ont été mis en place partout en France. A Melun, les opérateurs de la salle qui reçoit les appels ont retrouvé un peu de sérénité après cette "nuit d'enfer", glissent certains, notamment grâce à une réaction rapide et l'ouverture d'un numéro d'urgence à 10 chiffres à la place du 18.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Ce numéro d'urgence, qu'on a créé hier, est un ancien numéro de standard administratif qui, maintenant, est capable d'absorber en simultané 15 appels", explique Bruno Maestracci, directeur du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) de Seine-et-Marne. "Normalement, on a la capacité de recevoir 60 appels simultanés. Là, on a un petit peu dégradé de 60 à 15 simultanés, mais c'est déjà énorme. Tout le SDIS s'est mobilisé, a répondu présent."

>>Retrouvez toutes les informations sur la panne chez Orange qui a affecté les numéros d'urgence ici

Agents postés dev...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles