Orages : la grêle provoque d’impressionnants dégâts dans le centre-est

L'épisode de grêle a surpris les habitants des régions concernées (photo d'illustration).
L'épisode de grêle a surpris les habitants des régions concernées (photo d'illustration).

Les violents orages de grêle, survenus en Saône-et-Loire et dans l'Allier, ont fait de gros dégâts matériels. Les pompiers sont intervenus à des centaines de reprises, a appris mercredi matin l'Agence France-Presse auprès des secours et élus locaux. En fin de journée mardi, « on a eu un orage d'une violence inouïe, avec des grêlons d'une taille qu'on n'avait jamais vue de mémoire d'habitants », a déclaré à l'AFP Fabien Genet, sénateur de Saône-et-Loire et élu chargé de la sécurité à Digoin dans le secteur du Charolais, très touché. Dans le centre historique de la ville, en bord de Loire, des grêlons de la taille d'une balle de ping-pong ont fracassé les toitures d'habitations et de bâtiments publics, haché les arbres et les pare-brise de nombreuses voitures n'ont pas résisté.

« On a des dômes en plexiglas qui ont explosé, dans un gymnase par exemple », relève Fabien Genet en décrivant « d'énormes dégâts matériels » qui n'ont pas fait de blessé. Même constat autour de la commune voisine de Paray-le-Monial, où le président du département et élu de la ville, André Accary, s'est rendu mercredi matin avec le préfet. « C'est très impressionnant : en l'espace de sept minutes, les bâtiments ont été mitraillés dans la zone économique de Paray, ainsi que les habitations alentour », a décrit André Accary. Les pompiers sont intervenus à plus de 600 reprises depuis mardi soir pour bâcher en urgence des toitures endommagées, dont beaucoup n'étaient pas encore protégées m [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles