Les centrales nucléaires en France sont-elles toujours sûres ?

C’est aujourd’hui environ les trois quarts de l’électricité française qui sont produits grâce à l’énergie nucléaire. Alors que la Terre se réchauffe à petit feu, la transition énergétique prônée passe bien sûr par une décarbonation de l’énergie. Il faut donc éliminer les énergies fossiles : charbon, gaz et pétrole. Pour cela, la France mise depuis les années 1960 sur l’énergie atomique.

D’après la Société Française de l’Énergie Nucléaire (SFEN), l’énergie nucléaire est très peu émettrice de gaz à effet de serre (GES), avec un bilan carbone d’environ 6 g de CO2 équivalent par kilowattheure. Un bilan comparable à celui de l’énergie hydraulique ou de l’éolien. Mais elle n’en est pas moins une énergie non renouvelable : elle utilise des matières premières dont les ressources sont limitées. En effet, le combustible est composé d’uranium qui, même s’il est partiellement recyclé, demeure en quantité limitée sur Terre. D’après Orano« les ressources connues en uranium représentent 100 ans de consommation mondiale et jusqu’à 250 ans si l’on inclut les ressources estimées. »

Des réacteurs vieillissants, de presque 40 ans

S’additionne aux limites du combustible, celle de la durée de vie des centrales. Conçues initialement pour une « durée de vie de 40 ans »!-- Cela dépend des composants, mais de manière simple on peut dire 40 ans. -- d’après l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN), elles sont améliorées au cours de leur vie, en fonction des « retours d’expérience et des exigences de sûreté qui évoluent ». Cette maintenance peut leur permettre de fonctionner plus longtemps que ce que leur conception initiale prévoyait.

Ici, la répartition des centrales et de leurs réacteurs : sont indiqués leur date de mise en fonctionnement et leur puissance. Car si tous les réacteurs du parc nucléaire français sont des réacteurs à eau pressurisée, les réacteurs plus récents génèrent plus de puissance, grâce à des designs différents. La production électrique et...
Ici, la répartition des centrales et de leurs réacteurs : sont indiqués leur date de mise en fonctionnement et leur puissance. Car si tous les réacteurs du parc nucléaire français sont des réacteurs à eau pressurisée, les réacteurs plus récents génèrent plus de puissance, grâce à des designs différents. La production électrique et...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles