"Les centrales nucléaires en France ne sont pas correctement conçues pour résister à des séismes" alerte un expert

franceinfo

Après le séisme de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter - selon France séisme -lundi en Ardèche, la centrale nucléaire de Cruas a été arrêtée le temps d'un audit approfondi. Les réacteurs doivent redémarrer vendredi. "Les centrales nucléaires en France ne sont pas correctement conçues ni exploitées pour résister à des séismes pourtant réalistes", assure Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et responsable du laboratoire de la Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité (Criirad), mardi 12 novembre, sur franceinfo.

franceinfo : Qu'est-ce qu'on surveille dans un "audit approfondi" comme celui qui est en cours à la centrale de Cruas ?

Bruno Chareyron : L'importance après un séisme, c'est de vérifier que toute une série de dispositifs qui sont vitaux pour la sûreté de l'installation nucléaire n'ont pas été fragilisés. Or, on sait très bien depuis maintenant plusieurs années qu'en France - et ça concerne de très nombreux réacteurs -, un certain nombre de ces dispositifs ne sont pas aux normes sismiques. Par exemple, en 2017, sur 26 réacteurs nucléaires, des défauts d'ancrage de certains équipements ont été mis en évidence. En cas de séisme et de désolidarisation, cela conduirait à ce que les groupes électrogènes de secours ne puissent plus fonctionner. On a découvert également en 2017 que sur 20 réacteurs français, en cas de séisme important, il n'y (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi