La centrale nucléaire de Zaporijia de nouveau raccordée au réseau

La centrale nucléaire ukrainienne, occupée par les Russes, avait été déconnectée du réseau d'énergie hier. L'opérateur Energoatom annonce qu'elle est à nouveau raccordée.

La centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijia est de nouveau raccordée au réseau, annonce l'opérateur Energoatom. Cible de conflits entre Kiev et Moscou, la centrale avait été déconnectée du réseau d'énergie la veille.

"Un des réacteurs de la centrale de Zaporijia arrêtés la veille a été reconnecté au réseau électrique" ce vendredi à 14h04, a annoncé Energoatom sur Telegram, tout en assurant que ses systèmes de sécurité fonctionnaient normalement.

Le réacteur rebranché "produit de l'électricité pour les besoins de l'Ukraine", a ajouté l'opérateur. "L'augmentation de (sa) puissance est en cours". "Les employés de la centrale de Zaporijia sont de vrais héros" qui assurent "la sécurité nucléaire de l'Ukraine et de l'Europe entière", a encore déclaré le groupe.

La centrale occupée par les Russes depuis mars

L'Ukraine a annoncé jeudi que la centrale de Zaporijia qui se trouve dans la région éponyme dans le sud du pays avait été "totalement déconnectée" du réseau électrique, "pour la première fois dans son histoire", après l'endommagement de lignes électriques.

Comptant six réacteurs d'une capacité de 1000 mégawatts chacun, cette centrale est tombée aux mains des troupes russes en mars. Depuis des semaines, la Russie et l'Ukraine s'accusent mutuellement de plusieurs bombardements qui ont visé le site de cette centrale, faisant craindre une catastrophe nucléaire.

Une visite de l'AIEA dans les prochains jours

L'ONU a appelé à mettre en place une zone démilitarisée autour de la centrale afin de garantir sa sécurité et à permettre l'envoi d'une mission d'inspection internationale. Après avoir obtenu l'accord des deux belligérants et l'aval des institutions internationales, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) va organiser une visite de la centrale "dans les prochains jours". Elle est attendue à la centrale "la semaine prochaine", a indiqué pour sa part la conseillère du ministre de l'Energie Lana Zerkal citée par des médias.

Un incident à la centrale nucléaire de Zaporijia pourrait libérer un nuage radioactif sur une large partie de l'Europe. "La Russie a mis les Ukrainiens, tout comme l'ensemble des Européens, aux portes d'une catastrophe nucléaire", a averti il y a quelques jours le président ukrainien, Volodymyr Zelensky.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Centrale nucléaire de Zaporijjia : "aucun des belligérants n’a envie que cette centrale s’arrête"