Centrale nucléaire de Fessenheim : le dernier réacteur débranché

C’est vraiment une page qui se tourne, à Fessenheim, dans le Haut-Rhin, après quarante-trois ans de vie avec la centrale nucléaire. "La commune et tout le bassin de vie vont devoir se réinventer", explique mardi 30 juin Stéphanie Mallauran, journaliste de France Télévisions, en duplex. Mardi matin, "les habitants étaient en deuil", après le débranchement du dernier réacteur encore en service, la veille. "La plupart ne voulait pas de cette fermeture, souligne-t-elle. Cet été, 170 agents EDF vont quitter la bourgade de 2 500 habitants et 250 au total l’année prochaine." 15 ans pour la démanteler Si elle n’a pas connu de pépin majeur, la centrale alsacienne a toujours fait l’objet de défiance. Elle est née en 1977 dans les gaz lacrymogènes et les slogans hostiles. Les habitants du secteur ont bien dû faire avec. La centrale fournit de l’énergie, du travail, des retombées financières. Pour autant, la méfiance ne disparaît pas. Il faudra désormais près de quinze ans pour démanteler le site.