Des centaines de salariés de Twitter quittent l'entreprise après l'ultimatum d'Elon Musk

Le chaos continue chez Twitter. Les employés avaient jusqu'à jeudi soir pour répondre à l'ultimatum lancé par Elon Musk  : se donner "à fond" pour l'entreprise, ou partir avec une indemnité correspondant à trois mois de salaire. S'il n'y a pas de chiffres précis, c'est un départ massif de salariés qui se dessine.

Des centaines d'employés partent

Des centaines d’employés se disent au revoir ou écrivent des mots d’adieux sur la messagerie interne. Un ancien cadre de Twitter parle lui d’un exode de masse. De nombreux salariés ont donc décidé de s’en aller, de ne pas participer au Twitter 2.0 révolutionnaire promis par Elon Musk. Le nouveau patron qui, lui, a passé une partie de la journée en réunion avec des employés, jugés essentiels, pour les convaincre de ne pas quitter l’entreprise. Car ces dernières semaines, les ingénieurs les plus talentueux partent les uns après les autres.

>> LIRE AUSSI - Être «à fond» ou partir : l'offre d'Elon Musk aux employés de Twitter

Un hashtag est en tendance, #RIPTwitter

Signe de la confusion, dans la soirée, la direction a informé les employés que les locaux de Twitter seront fermés ce vendredi. Les badges d’accès seront désactivés et la réouverture n'est prévue que lundi matin. La question qui se pose aujourd’hui : comment va fonctionner Twitter dans les prochaines semaines après cette nouvelle hémorragie de salariés ? Depuis sa prise de commande, Elon Musk a déjà licencié plus de la moitié du personnel de l’entreprise. Cette nui...


Lire la suite sur Europe1