Des centaines de milliers de jeunes saumons tués par un barrage défectueux aux États-Unis

Des centaines de milliers de jeunes saumons tués par un barrage défectueux aux États-Unis
Paul Souders / Getty Images Des centaines de milliers de jeunes saumons tués par un barrage défectueux aux États-Unis

ENVIRONNEMENT - Un projet positif pour l’environnement tourne à la catastrophe. Alors qu’ils venaient tout juste d’être relâchés dans le fleuve Klamath à l’ouest des États-Unis, plus de 800,000 jeunes saumons ont été tués à cause de la pression trop élevée de l’eau. Par une tragique ironie, c’est le passage d’un tunnel qui venait d’être ouvert pour redonner sa place à la nature qui leur a été fatal.

Dans un communiqué de presse du 2 mars, le Département californien de la pêche et de la faune a ainsi que le relâchement des poissons se produisait à l’occasion du plus grand projet de suppression de barrage de l’histoire américaine. L’ouverture de ce tunnel, sous la structure du barrage, après des décennies de fermeture, n’était que le prologue du démantèlement.

Les saumons en danger

Sous la pression des environnementalistes et des tribus locales, quatre barrages hydroélectriques doivent en effet être supprimés cette année pour restaurer le passage des saumons le long du fleuve. C’est bien en passant à travers l’une des trois infrastructures encore en place, que les petits poissons ont été tués.

Le fameux tunnel avait été ouvert pour permettre le passage des saumons, avant que le barrage entier soit démantelé. Mais la différence de pression entre la rivière et le tunnel aurait probablement saturé l’eau de gaz naturels dangereux pour les animaux. D’après les experts, les saumons présentent en effet les symptômes d’embolie gazeuse, une maladie mortelle pour ces poissons car le corps de l’animal se remplit de bulles d’air.

Malgré la mort de la plupart des poissons relâchés dans le fleuve, le problème devrait se résoudre très prochainement : le barrage en question est bien censé être détruit avant la fin de cette année. Le Département californien de la pêche et de la faune prévoit ainsi le relâchement de trois millions de saumons à nouveau dans le fleuve en 2024, ce qui risque néanmoins de ne pas être suffisant pour restaurer la faune perdue durant plus d’une centaine d’années.

La construction de barrages sur le fleuve Klamath au début du XXe siècle avait décimé la population de ces saumons, qui comptait pourtant parmi les plus important foyer du pays, en endommageant l’écosystème du fleuve. En France aussi, les barrages peuvent empêcher les poissons, en particulier migrateur, de remonter les fleuves. C’est pourquoi plus de 200 barrages ont été retirés des rivières européennes en 2021.

À voir également sur Le HuffPost :

La géo-ingénierie solaire, cette très mauvaise idée pour sauver la planète

Une nouvelle espèce de plante nommée « chandelier de blaireau » a été identifiée au Japon