Des centaines de migrants rassemblés à la frontière entre la Pologne et la Biélorussie

·1 min de lecture

La Pologne a dénoncé lundi la tentative de centaines de migrants de franchir sa frontière avec le Belarus, limite orientale de l'Union européenne, l'Otan jugeant l'utilisation des migrants par Minsk de tactique "inacceptable". "Quelques centaines de personnes se dirigent vers le passage frontalier de Kuznica. Un groupe a déjà essayé de franchir la frontière", a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement polonais Piotr Müller. Selon lui, cette opération est organisée "par des personnes liées aux services spéciaux biélorusses".

Une réponse "inacceptable" à des sanctions européennes ?

Bruxelles a accusé le président bélarusse Alexandre Loukachenko d'avoir orchestré l'arrivée de cette vague de migrants et de réfugiés, venus principalement du Moyen-Orient, pour tenter d'entrer sur le territoire de l'UE, en représailles aux sanctions imposées à la suite d'une répression brutale de l'opposition biélorusse.

Pour l'Otan, "l'utilisation des migrants par le régime Loukachenko comme tactique hybride est inacceptable". "Nous sommes préoccupés par la récente escalade à la frontière entre la Pologne et le Belarus. Nous appelons le Belarus à respecter le droit international", a réag...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles