Une centaine de manifestants à Bercy pour réclamer la sauvegarde d'une papeterie de Seine-Maritime

franceinfo
·1 min de lecture

Plus d'une centaine de manifestants sont réunis depuis 8 heures du matin mercredi 28 avril près du ministère de l'Économie et des Finances à Paris, pour réclamer le sauvetage de la dernière papeterie française à produire du papier journal 100% recyclé, à la Chapelle-Darblay à Grand-Couronne, en Seine-Maritime, indique France Culture, confirmant une information du site Reporterre.

Les ouvriers souhaitent être reçus par le cabinet ministériel de Bercy. Pour empêcher le démantèlement de la Chapelle-Darblay, plusieurs personnes se sont déplacées à l'appel du collectif "Plus jamais ça !" qui regroupe plusieurs associations environnementales et syndicales.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une société pionnière de l'économie circulaire

Le groupe finlandais UPM, propriétaire depuis 2019, a décidé de fermer cette usine pionnière de l'économie circulaire. Arrêtée à la mi-juin 2020, 217 emplois ont été supprimés depuis. Le site cherche donc un repreneur d'ici le 15 juin. Quatre entreprises sont intéressées par une reprise du site : l'entreprise belge VPK et les entreprises françaises Poiron, Covès et Samfy.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi