"Celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme" : une émission de télé marocaine suspendue

franceinfo avec AFP

Les propos du très populaire chanteur Adil El Miloudi ont été sanctionnés par la Haute autorité de la communication audiovisuelle marocaine.

"Celui qui ne tabasse pas sa femme n'est pas un homme", a déclaré le très populaire chanteur Adil El Miloudi, soulevant des rires complices de l'acteur Sami Naceri et de l'animateur de l'émission Kotbi Tonight sur Chada TV, en juin dernier. Une complaisance qui a valu, le 17 septembre 2019, une suspension d'antenne à l'émission et un déferlement de réactions sur les réseaux sociaux.

L'animateur a beau rappeler en plaisantant que "c'est interdit de frapper sa femme partout dans le monde", le chanteur persiste.

Au Maroc, cela est normal, chacun peut faire ce qu'il veut de sa femme, la frapper, la tuer.

Adil El Miloudi, chanteur

à Kotbi Tonight

Ces propos "constituent une apologie de la violence à l'égard de la femme, une incitation expresse à cette violence, présentée de manière positive comme un attribut de la virilité, (...) voire même un comportement recommandable pour la consolidation des liens conjugaux", s'indigne le communiqué de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA).

"Ton badin"

Face à ce "discours explicitement violent", l'animateur a adopté "un ton badin" et "laissé toute latitude à l'invité de répéter ses assertions appelant à la violence à l'égard des femmes", poursuit le texte. Aucune mention n'est faite de l'attitude de Samy Naceri, lui aussi très en phase avec le chanteur.

L'émission Kotbi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi