Les cellules souches, une solution pour ceux qui souffrent de calvitie ?

Les cellules souches, une solution pour ceux qui souffrent de calvitie ?

Pour freiner la calvitie, la solution pourrait se trouver dans les cellules souches, comme le suggère une étude menée en Corée du Sud.

13% des Français assurent être atteints de calvitie. Une chute des cheveux qui atteint majoritairement les hommes. Si les conséquences sur la santé de la calvitie ne sont pas dangereuses, elle a des répercussions au niveau de l’estime de soi. Selon une étude menée par les chercheurs de Corée du Sud, les cellules souches pourraient apporter une réponse encourageante à la chute des cheveux. Ces dernières sont notamment présentes dans les tissus adipeux adultes.

Comme le rapporte Cnews, un produit composé d’extraits de constituants de cellules souches pourrait favoriser la croissance des cheveux d’après un test mené pendant seize semaines sur 38 personnes. Résultat ? Une repousse des cheveux aurait été constatée après huit semaines d’application du produit sur le cuir chevelu. Les conclusions de cette étude ont été publiées dans STEM CELLS Translational Medicine. Grâce aux données récoltées par le phototrichogramme, les chercheurs ont constaté une plus forte croissance du nombre de cheveux chez ceux qui ont utilisé le produit.

“Un énorme potentiel”

Ainsi, la densité moyenne des cheveux avait augmenté de 28,1%, contre 7,1% pour les sujets du groupe placebo. De plus, l’épaisseur moyenne des cheveux a augmenté de 14,2% contre 6,3%. “Nos résultats suggèrent que l’application de la solution topique ADSC-CE a un énorme potentiel comme stratégie thérapeutique alternative pour la repousse des cheveux chez les patients atteints d’AGA, en augmentant à la fois la densité et l’épaisseur des cheveux tout en maintenant une sécurité de traitement adéquate”, a déclaré Sang Yeoup Lee, de l’Université nationale de Pusan ​​en Corée du Sud et principal auteur de l’étude, cité par Science Post.

La solution topique créée à partir de protéines sécrétées par les cellules souches présentes dans les tissus adipeux se révèle à la fois sûre et efficace. Nous attendons avec intérêt de nouvelles conclusions qui soutiennent ce travail”, a conclut Anthony Atala, rédacteur en chef de STEM CELLS Translational Medicine. D’autres études menées sur davantage de participants doivent permettre de confirmer ces premiers résultats encourageants.