Une cellule de Daech démantelée au Maroc : trois arrestations

·1 min de lecture

Les services de sécurité marocains ont démantelé une cellule de militants affiliés au groupe État islamique et arrêté trois suspects accusés de préparer un assassinat.

Les suspects, détenus dans la ville d'Errachidia, dans le sud du pays, avaient sélectionné un fonctionnaire pour un "assassinat imminent", selon le Bureau central d'investigation qui supervise les opérations de lutte contre le terrorisme.

Les perquisitions menées aux domiciles des suspects et dans le local commercial de l'un d'entre eux ont notamment permis la saisie d'uniformes paramilitaires, de manuscrits faisant l'apologie d'"opérations terroristes" et de matériel informatique.

Par ailleurs, le chef de la cellule était actif "dans l'embrigadement et le recrutement", précise le communiqué. Les trois hommes "se partageaient les contenus numériques à caractère terroriste comme ceux documentant les attentats suicide et les assassinats commis par Daech", acronyme arabe de l'EI.

Ils ont été placés en garde-à-vue et l'enquête se poursuit pour "déterminer les liens régionaux et internationaux de cette cellule, ainsi que l'ensemble de ses (...) projets", et afin d'"interpeller toutes les personnes impliquées dans ses activités extrémistes", toujours selon le communiqué du BCIJ.

Depuis 2002, plus de 2 000 cellules extrémistes ont été démantelées et plus de 3 500 personnes arrêtées en lien avec le terrorisme.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles