La CEDH condamne la France concernant le rapatriement des familles de djihadistes en Syrie

© MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a condamné mercredi la France pour ne pas avoir étudié de manière appropriée les demandes de rapatriement de familles de djihadistes en Syrie, des requêtes que Paris va devoir réexaminer au plus vite.

"En exécution de son arrêt, la Cour précise qu'il incombe au gouvernement français de reprendre l'examen des demandes des requérants dans les plus brefs délais en l'entourant des garanties appropriées contre l'arbitraire", a indiqué la Grande chambre de la CEDH, sa plus haute instance. Celle-ci avait été saisie par les parents de deux jeunes Françaises bloquées dans des camps en Syrie avec leurs enfants.

>> Plus d'informations à suivre...


Retrouvez cet article sur Europe1