Ceci n’est pas un Renoir : Magritte en plein soleil au Musée de l’Orangerie

·1 min de lecture

L'écrivaine Léa Simone Allegria, auteure du " Grand Art " (Flammarion), s'arrête régulièrement sur une œuvre qui fascine – pour de bonnes ou de moins bonnes raisons – et façonne l'art. Cette semaine : " La liberté des cultes " de René Magritte.

Étrange petit tableau que celui-ci, une rencontre inattendue, une fusion bizarre entre la fameuse pipe de l’artiste belge et la touche fragmentaire du maître impressionniste. Quel est le lien entre Magritte et Renoir ? Comment deux courants que tout oppose, l’impressionnisme et le surréalisme, parviennent-ils à inventer un nouveau langage plastique ?En contemplant la forme familière de l’objet et la signature de Magritte en lettres noires d’enfant sage s’envoler en haut à droite de la toile, on revoit presque se délier devant nous la célèbre phrase qui n’a même plus besoin d’être écrite, " Ceci n’est pas une pipe ". Or ici, la facture si lisse, si académique du tableau originel a volé en éclats pour laisser place à la touche chatoyante et lumineuse des premiers peintres de la modernité.Vision et représentationQuand il peint en 1928 " La Trahison des images ", le nom véritable de " Ceci n’est pas une pipe ", près de vingt ans avant cette version " Renoir ", sa première intention est de reproduire le plus fidèlement possible l’objet-pipe afin que sa trahison, la phrase énigmatique placée juste en dessous, soit encore plus parfaite. À cette époque, Magritte se fait le spécialiste d’une touche invisible, volontairement neutre,...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nordahl Lelandais condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d'Arthur Noyer

Conflit israelo-palestinien : au moins 20 morts, dont neuf enfants

Plus de 90% des journalistes de "20 Minutes" en grève, opposés aux suppressions de postes

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex