Ceci n’est pas un jouet mais un robot sphérique qui va rouler sur la Lune

La conception de robots lunaires n'est plus l'apanage des agences spatiales : les compagnies de jouets se penchent aussi sur le sujet ! L'administration spatiale japonaise, la Jaxa, mettait en scène dans une vidéo diffusée le 29 avril un robot d'un nouveau genre, issu d'une collaboration avec deux grandes compagnies et des académiciens. Du travail conjoint de la Jaxa, Sony, l'université de Doshisha et l'entreprise de jouets Tomy, est né un robot sphérique capable de rouler sur les vastes plaines blanches de la Lune, que le Huffington Post compare au droïde BB-8 de la saga Star Wars. Avec un diamètre de quelques centimètres, équivalent à celui d'une balle de baseball, Sora-Q ne pèse que 250 grammes. Des caractéristiques relativement rares dans le domaine de l'exploration spatiale. La vidéo, relayée par l'organisme Reuters, a rapidement suscité l'enthousiasme des médias, amateurs et professionnels à travers le monde.

Un « mini-rover » d'exploration

Les modélisations du petit robot dévoilées par la Jaxa pourraient laisser penser à un concept de film de science-fiction. Pourtant, l'appareil pourrait bel et bien rouler sur la Lune d'ici la fin de l'année 2022. Il sera intégré à une mission conjointe de la Jaxa avec l'entreprise japonaise iSpace. Une fois débarqué sur notre satellite naturel, Sora-Q sera chargé de rouler à travers la fine poussière répandue à la surface de la Lune, appelée régolithe. Le mini-rover, qui tient dans la paume d'une main, est capable de transformer sa structure pour progresser à travers des terrains difficiles. Sora-Q peut se séparer en deux parties toujours jointes par un centre commun. Ces deux sections sont les « roues » du robot, manœuvrables indépendamment l'une de l'autre afin de franchir certains obstacles.

La Jaxa...
La Jaxa...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles