Ce que l’on sait de l’état de santé d'Alexei Navalny

Jade Toussay
·1 min de lecture
L'état de santé d'Alexei Navalny - ici lors de son procès en appel en février 2021 à Moscou - est difficile à évaluer. (Photo: Moscow City Court Press Office via Getty Images)
L'état de santé d'Alexei Navalny - ici lors de son procès en appel en février 2021 à Moscou - est difficile à évaluer. (Photo: Moscow City Court Press Office via Getty Images)

RUSSIE - “Satisfaisant” ou “très inquiétant”. L’état de santé d’Alexei Navalny est à l’origine de nouvelles crispations entre les Occidentaux -États-Unis en tête- et la Russie. Au point que les Américains ont menacé le Kremlin de façon à peine voilée si l’opposant numéro 1 de Vladimir Poutine venait à mourir. Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont par ailleurs diligenté ce lundi 19 avril une réunion sur le sujet.

Après 48 heures de tensions, les autorités carcérales russes ont annoncé dans la matinée le transfert d’Alexeï Navalny “vers une unité hospitalière pour les condamnés qui se trouve sur le territoire de la colonie pénitentiaire n°3 de la région de Vladimir”. Ils ont cependant jugé son état “satisfaisant”, contredisant les médecins personnels et les proches du militant.

Après avoir été hospitalisé en Allemagne pour un empoisonnement supposé, imputé par ses partisans au Kremlin, Alexeï Navalny est rentré en Russie mi-janvier. Il a ensuite été incarcéré le 26 février pour avoir violé les conditions de son sursis pour une précédente condamnation. Détenu pour deux ans et demi dans la colonie pénitentiaire de Pokrov, à 100 kilomètres de Moscou, Alexeï Navalny a entamé une grève de la faim le 31 mars. Et depuis son incarcération, son état de santé n’a fait que se dégrader, affirment ses soutiens.

Des conditions de détention difficiles

La prison de Pokrov où se trouvait jusqu’à présent Alexeï Navalny ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.