CBD, THC : que sait-on des vertus du cannabis thérapeutique ?

FANATIC STUDIO / SCIENCE PHOTO L / FST / Science Photo Library via AFP

Douleur, anxiété, dépression, sommeil : nombreux sont les bénéfices attribués au cannabis thérapeutique et en particulier au CBD, dont certaines formes sont autorisées à la vente en France. Pourtant, les études scientifiques sont loin de faire écho à cet engouement.

Le cannabis thérapeutique n'est "pas la panacée", affirme le psychiatre Nicolas Authier, professeur de pharmacologie et addictologie. Président du comité chargé de l'expérimentation du cannabis médical en France, il est cependant convaincu de son intérêt dans des cas précis et sévères, et notamment dans les douleurs chroniques neuropathiques (liées à des dysfonctionnement ou lésions nerveuses). L'occasion de recentrer le débat, alors que le cannabis a bonne presse et que des chercheurs concluent dans la revue JAMA Network Open à l'équivalence du cannabis thérapeutique avec le placebo dans le traitement de la douleur.

"L'article publié dans le JAMA est de bonne qualité, mais ne pose pas la bonne question"

Sciences et Avenir : Que pensez-vous de cette étude du JAMA, qui conclut que le cannabis ne fait pas mieux que le placebo contre la douleur ?

Pr Nicolas Authier : L'article est de bonne qualité, mais il n'est pas pertinent. Il existe plusieurs types de médicaments à base de cannabis médical, en fonction de la forme pharmaceutique, du dosage de CBD ou de THC, mais aussi plusieurs types de douleur chronique. Quand les auteurs se demandent si le cannabis thérapeutique est plus efficace que le placebo pour traiter la douleur chronique, ils simplifient à la fois le produit et la maladie. La douleur chronique est un terme générique s'appliquant à de nombreuses situations très différentes, d'ailleurs traitées avec des médicaments différents. On sait que le cannabis thérapeutique n'est pas efficace sur toute les douleurs chroniques. L'article ne pose donc pas la bonne question. Même dans les douleurs neuropathiques, dans lesquelles nous les prescrivons, son intérêt reste modeste.

CBD ET THC. Le tétrahydrocannabinol (THC) est le principal composé psychoactif du cannabis. Egalement présent en grande quantité dans la plante, le cannabidiol (CBD) a également des effets psychoactifs, bien qu'il ne soit pas classé réglementairement comme un psychotrope, explique l'Inserm. "Cela e[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi