CBD : le gouvernement interdit la vente de fleurs ou de feuilles brutes

·1 min de lecture
© AFP

Le gouvernement encadre l'utilisation industrielle et commerciale du CBD, la molécule non psychotrope du cannabis à laquelle sont attribuées des vertus relaxantes, et interdit la vente aux consommateurs de fleurs ou de feuilles brutes à fumer ou en tisane, selon un arrêté paru vendredi au Journal Officiel.

Des dizaines de boutiques fermées

Les autorités françaises ont fait fermer ces dernières années des dizaines de boutiques revendant ce "cannabis light", mais se heurtent à la règlementation européenne, qui l'autorise. Selon cet arrêté, "sont autorisées la culture, l'importation, l'exportation et l'utilisation industrielle et commerciale des seules variétés de Cannabis sativa L.".

 

>> À LIRE AUSSIAnxiété et insomnies : le CBD est-il vraiment efficace ?

La plante de chanvre doit avoir une teneur en THC (Tétrahydrocannabinol, la molécule psychotrope) pas supérieure à 0,3%, contre 0,2% dans le projet de décret publié en juillet 2021. Ces variétés doivent également être inscrites au catalogue commun des variétés de plantes agricoles ou au catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France.

Les fleurs et feuilles de ces variétés "ne peuvent être récoltées, importées ou utilisées que pour la production industrielle d'extraits de chanvre", détaille l'arrêté.

Vente de plants interdite

En outre, la vente de plants et la pratique du bouturage sont interdites. "Seuls des agriculteurs actifs au sens de la réglementation européenne et nationale en vigueur p...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles