Une cavité géante découverte dans la Voie lactée

·3 min de lecture
Carte montrant l'emplacement de la coquille Per-Tau. (Photo: Alyssa Goodman/Harvard-Smithsonian CfA)
Carte montrant l'emplacement de la coquille Per-Tau. (Photo: Alyssa Goodman/Harvard-Smithsonian CfA)

ESPACE - À 700 années lumière de notre planète, résident les nuages moléculaires de Persée et du Taureau. De notre point de vue, ils semblent proches, voire se toucher. Mais en utilisant une carte de poussière 3D inédite, les scientifiques ont constaté qu’en réalité une cavité vide et immense les sépare.

Les nuages moléculaires de Persée et du Taureau sont pourtant scrutés depuis longtemps, en raison de leur proximité avec la Terre, entre 500 et 1000 années-lumière de distance. Dans un article publié dans The Astrophysical Journal Letters ce 22 septembre, des scientifiques expliquent que ces deux nuages sont finalement liés par un espace vide, le tout formant une gigantesque coquille.

“La chose amusante sur ces deux nuages, explique à l’AFP le chercheur Shmuel Bialy, du Centre pour l’astrophysique d’Harvard et du Smithsonian, c’est que nous avons trouvé qu’ils sont bien connectés, pas de la façon imaginée, mais par une cavité géante”.

Baptisée “Per-Tau Shell”, c’est la première fois que des scientifiques réalisent une carte en trois dimensions d’une telle structure. Pour en arriver là, ils ont utilisé des techniques de calcul et d’imagerie de pointe, et surtout une carte des gaz moléculaires d’une région bien plus grande, dressée grâce aux données du télescope spatial européen Gaia.

Il faut imaginer une “sorte de sphère dont l’intérieur serait comme vide”, selon Shmuel Bialy, une “super-bulle” comme on l’appelle, d’un diamètre d’environ 500 années-lumière (environ 4,7 millions de milliards de km), et dont l’enveloppe extérieure serait partiellement constituée par les deux nuages de Persée et du Taureau.

L’intérieur de la cavité contient bien un peu de poussière, “mais avec une densité très faible par rapport à celle des nuages”, dit à l’AFP le cosmologiste et astrophysicien Torsten Ensslin, professeur-associé à l’Institut allemand Max Planck pour l’astrophysique.

Les scientifiques et le public peuvent d’ailleurs interagir avec la visualisation de la cavité disponible sur ce lien.

Cartographier l’espace pour accroître la perspective

La réalisation de cette carte 3D, dont la résolution est sans égal à ce jour, a permis de voir ces nuages sous leur véritable forme, profondeur ou épaisseur, bien qu’ils soient pourtant observés depuis des décennies. Les chercheurs ont ainsi pu évaluer la distance qui éloigne Persée de Taureau par exemple.

Shmuel Bialy, l’auteur principal de l’étude, est l’un des scientifiques qui a réalisé, en 2019 et 2020, la première carte 3D des nuages de poussière à une proche distance de notre Soleil. Et ce grâce aux données de Gaia sur la position et les caractéristiques de plus de 5 millions d’étoiles dans cette “banlieue” solaire.

Catherine Zucker, autre signataire de l’étude, explique que “c’est la première fois que nous pouvons utiliser des vues réelles en 3D, et non des simulations, pour comparer la théorie à l’observation, et estimer quelles théories fonctionnent le mieux”.

Une supernova serait à l’origine de la structure “Per-Tau Shell”. L’explosion géante d’une ou plusieurs étoiles aurait progressivement poussé les gaz et formé les nuages de Persée et du Taureau, et cette cavité. L’événement se serait produit il y a 6 à 22 millions d’années.

“Nous observons aujourd’hui la cavité dans son dernier stade, où elle a déjà ralenti (son expansion), et permis la formation des nuages” de Persée et du Taureau, dit Shmuel Bialy. Il entend maintenant se pencher sur les jeunes populations d’étoiles qui y voient le jour, mais aussi essayer de discerner d’autres structures comme celle de Per-Tau Shell.

À voir également sur Le HuffPost: Les images fabuleuses d’une nébuleuse, en 3D

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

A LIRE

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles