En cavale depuis deux ans, un baron de la drogue retrouvé grâce à une publication Instagram

Une habitude qui a coûté sa liberté à son compagnon. Après deux ans de recherches aux quatre coins de la planète, de Paris à Dubaï, en passant par les Maldives et la Colombie, la police brésilienne est parvenu à arrêter l'un des barons de la drogue, Ronald Roland. Selon Globo 1, cet ancien pilote de ligne de 50 ans est soupçonné d'approvisionner les cartels de au Mexique et de diriger un vaste réseau de blanchiment d'argent impliquant une centaine de sociétés écrans.

Ronald Roland, qui échappait à la police depuis deux ans, a été pris dans un plus vaste coup de filet des autorités brésiliennes. Coup de filet qui s'est traduit par des opérations dans sept États, des saisies d'argent, de bijoux, d'armes, de 34 voitures, d'un bateau et de deux avions, ainsi que par l'arrestation de huit personnes. Mais le plus ironique, c'est que c'est la femme de Ronald Roland elle-même qui a conduit les enquêteurs sur les traces de son conjoint.

Une fâcheuse tendance à s'afficher sur les réseaux

Installé dans une résidence haut de gamme d'Uberlândia, au Brésil, le couple s'était fait remarquer de ses voisins en raison de son goût un peu trop prononcé pour les voitures de luxe. « Une semaine, il arrivait avec une voiture à 500 000 dollars, la semaine suivante une nouvelle à un million et la semaine encore d'après, avec un bolide à 800 000 dollars. Cela a attiré l'attention du quartier », a expliqué le responsable de l'enquête auprès de Globo 1.

Les policiers se sont alors intéressés à...


Lire la suite sur ParisMatch