Causes, symptômes, traitements : trois questions sur la sinusite

·1 min de lecture

C'est une infection dont on entend souvent parler, particulièrement en hiver, sans toujours savoir précisément comment la différencier du rhume, s'en prémunir… ou la soigner. Le docteur Jimmy Mohamed, consultant santé d'Europe 1, répond à trois questions fréquentes sur la sinusite, qu'elle soit chronique ou ponctuelle. 

>> Retrouvez l'intégralité de Sans rendez-vous en replay et en podcast ici

Comment reconnaître une sinusite ?

Il s'agit d'une infection des sinus, les cavités que l'on a au niveau du visage. Nous en avons tous quatre paires : les sinus maxillaires, au niveau des pommettes, les sinus frontaux, au niveau du front, les sinus ethmoïdaux, au-dessus du nez et les sinus sphénoïdaux, derrière les yeux. Quand une petite infection devient un peu plus sérieuse et touche l'une de ces cavités, on parle de sinusite. 

Les symptômes les plus récurrents sont la fièvre, un nez bouché et des maux de tête insupportables, en particulier lorsqu'on se penche en avant, en faisant augmenter la pression dans les sinus. 

À quoi est-ce dû ? 

Dans l'immense majorité des cas, une sinusite commence par une banale rhinopharyngite, un rhume que l'on ne traite pas toujours. Les sécrétions vont alors s'accumuler dans les cavités, causant une surinfection bactérienne. 

Elle est assez rare chez le jeune enfant, puisque tous les sinus n'apparaissent pas dès la naissance - à l'âge de 4-5 ans seulement pour les frontaux et maxillaires. 

>> LIRE AUSSI - Comment distinguer le rhume du Covid-19 ...


Lire la suite sur Europe1