Caudipteryx, BepiColombo et abeilles : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 1er octobre 2021 : les cellules exceptionnellement préservées d'un Caudipteryx ravivent l'espoir d'obtenir de l'ADN de dinosaure, le 1er survol de Mercure par la sonde BepiColombo doit avoir lieu le samedi 2 octobre et le seuil d'un million de signatures est atteint pour une initiative citoyenne européenne sur les abeilles.

L'actualité scientifique du 1er octobre 2021, c'est :

En paléontologie :

  • Des cellules cartilagineuses ont été découvertes dans les restes fossilisés d’un dinosaure vieux de 125 millions d'années.

  • Elles contiennent des restes de molécules organiques et de la chromatine, support de l'ADN.

  • A ce jour, jamais les scientifiques n’ont réussi à récupérer de l'ADN de fossiles d’animaux ayant vécu au temps des dinosaures, même au Crétacé supérieur.

En espace :

  • Le samedi 2 octobre 2021, à 1h34 heure française, la sonde européenne BepiColombo va pour la première fois frôler Mercure.

  • Elle a déjà passé trois ans dans le système solaire, et a croisé Vénus le 10 août 2021.

  • L’engin frôlera la planète à seulement 200 km avant de repartir dans l’espace.

En animaux :

  • Une initiative citoyenne européenne pour "sauver les abeilles et les agriculteurs" a récolté plus d'un million de signatures à travers l'Union Européenne.

  • Ce seuil de un million oblige la Commission européenne à décider d'une action pour y répondre.

  • L'initiative demande notamment de "supprimer progressivement les pesticides de synthèse d'ici à 2035, rétablir la biodiversité et aider les agriculteurs pendant cette phase de transition".

En santé :

  • Au moins 2000 structures de soins ont déjà fermé en Afghanistan en raison du manque de liquidités auquel est confronté le pays.

  • De plus, quelque 23000 travailleurs de santé ne reçoivent plus de salaire ou ont dû s'arrêter de travailler.

  • L'économie afghane est en partie à l'arrêt depuis que les talibans ont repris le pouvoir à la mi-août, en raison du gel de l'aide internationale et des avoirs afghans détenus à l'étranger qui la maintenaient sous perfusion.

En espace :

  • En 2020, des chercheurs découvraient un système stellaire à trois étoiles, GW Orionis.

  • Son disque protoplanétaire a révélé des déformations étranges, avec trois anneaux distincts et non alignés.

  • Une nouvelle étude révèle que ces déformations pourraient être causées par la présence d'une planète géante[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles