Catherine trouve que les jeunes travailleurs sont exploités