Catherine Spaak (Une famille formidable) : mort de l'actrice, "beauté juvénile et libre"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'actrice belgo-italienne Catherine Spaak, égérie de la comédie italienne d'après-guerre, est morte dimanche à l'âge de 77 ans, a rapporté lundi la chaîne de télévision Rai dont elle était un visage populaire. Victime en 2020 d'une hémorragie cérébrale, elle s'est éteinte dans une clinique romaine, selon les médias italiens.

Fille du scénariste belge Charles Spaak et de la comédienne française Claudie Clèves, nièce de l'ancien Premier ministre belge Paul-Henri Spaak, un des "pères fondateurs" de l'Europe, Catherine Spaak naît le 3 avril 1945 en France, à Boulogne-Billancourt, dans la banlieue ouest de Paris.

Elle tourne avec Jacques Becker (Le trou) avant de partir en Italie où elle deviendra une actrice et animatrice vedette tant au cinéma qu'à la télévision. "Je ne voulais pas être actrice mais danseuse classique, j'étais malheureusement trop grande à l'époque. Mais faire ce métier m'a sauvée", racontera-t-elle après son hémorragie dans l'une de ses dernières interviews.

Elle apparaît dans Le Fanfaron de Dino Risi, Le chat à neuf queues de Dario Argento, Week-end à Zuydcoote de Henri Verneuil ou encore Scandale secret de Monica Vitti. Au total, elle tournera dans 80 long-métrages pour le cinéma et la télévision. Chanteuse, elle enregistre notamment en 1963 Quelli della mia età, adaptation de Tous les garçons et les filles de Françoise Hardy.

Dans les...

Lire la suite


À lire aussi

David Lander : Mort de l'acteur d'Amour, gloire et beauté d'une longue maladie
Mort de Bernard Debré : "Belle personnalité", "esprit libre"... pluie d'hommages
Mort d'Anémone : Les Macron saluent une actrice "farouchement libre"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles