Catherine Pégard : "Il s’est toujours passé quelque chose au Château de Versailles, le plus anormal c’est le silence"