Quand Catherine Deneuve rendait hommage à Renée Dorléac

·3 min de lecture
Catherine Deneuve sur le tapis rouge du Festival de Cannes pour le film
Catherine Deneuve sur le tapis rouge du Festival de Cannes pour le film

CULTURE - Un message touchant que l’actrice avait tenu à transmettre ces dernières années. Renée Dorléac, la mère de Catherine Deneuve, est décédée le 11 juillet à l’âge de 109 ans a annoncé sa famille ce jeudi 15. Avant sa disparition, sa fille lui avait rendu hommage à plusieurs occasions dans des interviews où elle l’a décrite comme une femme pleine d’”énergie”.

Renée Dorléac, comédienne au théâtre de l’Odéon, avait été l’une des premières Françaises à se lancer dans le doublage. Elle avait prêté sa voix à July Garland ou Olivia de Havilland. Un travail que sa fille, Catherine Deneuve, a toujours admiré, et qui l’a certainement motivée à faire son métier. “C’est une femme que je trouve très courageuse. On ne s’en rend pas compte quand on est enfant. On ne comprend qu’avec le temps. Elle a été comédienne très jeune, elle a même joué enfant au théâtre et fut doyenne de l’Odéon à 30 ans. Et puis elle s’est arrêtée de travailler à la naissance de sa troisième fille”, expliquait l’actrice au Monde en 2012, tout en saluant son ”élan vital”.

“Une belle image de femme vieillissante”

Après le cinéma c’est la vie de famille qui va rythmer le quotidien de Renée. Elle s’inquiétait même que ses filles se lancent dans le cinéma, surtout Catherine, car le métier n’était pas “tendre avec les femmes” en général. Sa fille, elle, a pris conscience du courage de sa mère bien plus tard: “C’est un gros truc que d’élever quatre enfants. D’autant qu’elle nous a laissées assez libres. Mais le mot ‘exemple’ ne convient pas car on ne veut jamais faire comme ses parents. Disons que c’est une belle image de femme vieillissante”.

Cette famille, c’était peut-être l’une des raisons de la longévité de Renée Dorléac. Celle qui était devenue la comédienne française la plus âgée avait déclarée, dans une interview au Point en 2013, que sa “vieillesse n’était pas triste”. Sa fille, Catherine Deneuve, s’étonnait elle-même de l’âge de sa mère, et disait qu’elle tenait son énergie directement d’elle : ”[Je tiens cette énergie] des gènes de ma mère. [...] Elle est dans une maison depuis deux ou trois ans. En même temps c’est un peu angoissant. Cela paraît quand même très loin dans la vie. Je suis d’autant plus étonnée de sa longévité qu’elle n’est pas malade”, avait-t-elle déclaré au Parisien en 2019.

A l’âge de 77 ans et malgré un AVC, l’actrice des “Parapluies de Cherbourg” peut espérer une longévité identique à celle de sa mère. Toujours sur les plateaux de tournage, et dernièrement sur le tapis rouge du Festival de Cannes, Catherine Deneuve ne semble pas vouloir prendre sa retraite. Serait-ce sa mère qui l’inspire? “Elle vit seule chez elle, joue au bridge, porte des lunettes mais conserve une très bonne ouïe et une tête formidable. C’est assurément une image très réconfortante de la vieillesse. Je me dis que, question énergie, on doit tenir pas mal de ma mère, mes sœurs et moi!”, affirmait-elle au Monde.

À voir également sur Le HuffPost: On a vécu une montée des marches au milieu des photographes à Cannes (et c’était du sport)

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles