Catherine Deneuve en difficulté : la dernière révélation inquiétante sur son état de santé

L’emploi du temps surchargé de Catherine Deneuve aura eu raison de sa santé. Dans la nuit du 5 au 6 novembre dernier, alors qu’elle était en plein tournage du dernier film d’Emmanuelle Bercot – dans lequel joue également Benoît Magimel -, l’actrice de 76 ans a été victime d’un malaise. Prise en charge dans un « état sérieux », la sœur de Françoise Dorléac a dû faire l’objet « d’examens approfondis ». Ses enfants ont par la suite indiqué qu’elle avait été victime d’un AVC ischémique « très limité ». « Cela n’a pas touché le cerveau. Ses bras et ses jambes bougent. Elle boit et elle se nourrit », a précisé un proche dans les colonnes du Parisien. Mais si la star des Demoiselles de Rochefort n’a heureusement « aucun déficit moteur », elle est contrainte au repos forcé depuis quelques jours. Et les dernières informations sur son état ne sont pas des plus rassurantes.

Des difficultés d’élocution

Dans son édition du 13 novembre, le journal Ici Paris affirme que l’AVC de Catherine Deneuve ne serait pas sans conséquences. Si l’actrice retrouve peu à peu la forme, elle souffrirait de quelques dommages collatéraux. « Placée sous haute surveillance, elle a des difficultés d’élocution », indique l'hebdomadaire. Heureusement, « tout devrait rentrer dans l’ordre assez vite », selon les dernières informations. Reste que l’ex-épouse de David Bailey va devoir considérablement revoir son mode de vie si elle ne souhaite pas à nouveau faire l’objet d’une telle mésaventure. Parmi les conseils qui lui

Retrouvez cet article sur Voici

Catherine Deneuve hospitalisée : un proche lève le voile sur son état après son AVC
Catherine Deneuve hospitalisée d'urgence à 76 ans : l'actrice est dans "un état sérieux"
Catherine Deneuve victime d’un AVC : une infirmière fait d’étonnantes confidences sur son hospitalisation
Catherine Deneuve victime d'un AVC : les nouvelles rassurantes de son entourage
VIDEO Catherine Deneuve hospitalisée : le rôle décisif de son film dans la prise en charge de son accident vasculaire ischémique