Catherine Colonna évoque « une décision choquante » après le refus de l’Italie d’accueillir l’Ocean Viking

© Jacques Witt/SIPA

Dans un entretien accordé au Parisien samedi 12 novembre, la ministre des Affaires étrangères, Catherine Colonna est revenue sur la gestion européenne de la crise migratoire. En ligne de mire, le refus de l’Italie d’accueillir sur ses terres le navire humanitaire Ocean Viking qui stagnait depuis 20 jours en mer et dans lequel se retrouvaient 234 migrants. Après ce refus italien, la France s’est vue dans l’obligation d’ouvrir son port toulonnais à ce navire. C'est la première fois qu'un bateau opérant au large de la Libye débarque des rescapés en France. Ce qui a généré une crise diplomatique avec l’Italie. L’ancienne porte-parole de Jacques Chirac n’hésite pas à mettre en garde Giorgia Meloni .

Lire aussi - Ocean Viking : les 230 migrants à bord du navire humanitaire ont débarqué à Toulon

« C’est une très forte déception sur le fond »

Dans son interview accordée au Parisien, Catherine Colonna dénonce avant tout le « manque d’humanité » de l’Italie. « Compte tenu du refus obstiné et du manque d’humanité de l’Italie, nous avons accueilli exceptionnellement le navire », explique-t-elle en évoquant « une très forte déception sur le fond ».

La ministre des Affaires étrangères a également voulu rappeler l’illégalité dont fait preuve le gouvernement italien d’extrême droite, menée par la Première ministre Giorgia Meloni. « L’Italie ne respecte ni le droit international , ni le droit de la mer. La règle est celle du port sûr le plus proche : le navire était près des côtes italienn...


Lire la suite sur LeJDD