Catastrophes climatiques : Emmanuel Macron promet 600 millions d'euros par an aux agriculteurs

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi que l'État débloquerait 600 millions d'euros par an pour indemniser les agriculteurs victimes de catastrophes climatiques, comme le gel et les inondations. L'autre but : subventionner en partie les assurances pour les risques moyens.

C'était un geste très attendu par les agriculteurs. Emmanuel Macron a annoncé ce vendredi que le gouvernement apporterait 600 millions d'euros par an pour indemniser les agriculteurs victimes de catastrophes climatiques et les aider à s'assurer contre les risques moyens.

"Vous êtes les premiers touchés par le changement climatique"

"Vous êtes les premiers touchés par le changement climatique", a affirmé le président de la République devant de jeunes agriculteurs, soulignant que "ces événements comme le gel et les inondations deviennent récurrents". "Nous voulons créer un système d'assurance récoltes français pour avoir la réponse la plus rapide possible quand on est touché par une calamité agricole", a-t-il dit, à l'occasion d'une visite à la foire agricole "Terres de Jim", rassemblement annuel des Jeunes agriculteurs, à Corbières-en-Provence.

Moins de 30% des agriculteurs assurés contre les catastrophes climatiques

Ces fonds permettront de financer le système de solidarité nationale pour les pertes les plus graves, comme celles liées au gel de ce printemps, ainsi que de subventionner en partie les assurances pour les risques moyens. Actuellement, moins de 30% des agriculteurs sont assurés contre les aléas climatiques, avec de grandes différences selon les filières.

Le vice-président du syndicat Jeunes Agriculteurs, Basile Faucheux, qui a rencontré Emmanuel Macron vendredi, s'est félicité sur RTL de cette annonce réclamée depuis des années par son syndicat et la profession, &qu...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles