"Une catastrophe économique" s'est abattue sur les agriculteurs, Bruxelles envisage de cesser sa collaboration avec AstraZeneca, la tequila, le bon filon pour les stars hollywoodiennes... Le flash éco du jour

·1 min de lecture

Le chiffre du jour : 2 milliards. Ce sont les pertes estimées par la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, la FNSEA, à la suite de l'épisode de gel qui a touché une grande partie des récoltes. Selon la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, la perte s'élève à environ 2 milliards d'euros pour les viticulteurs, tandis que pour les arboriculteurs, elle atteint 1,5 milliard d'euros. "C'est une catastrophe économique" qui s'est abattue sur l'agriculture française en à peine deux semaines selon son diagnostic. Si elle a accueilli avec soulagement le plan d'aide d'un milliard d'euros annoncé par Jean Castex samedi, elle craint que cela ne suffise pas pour panser les plaies d'exploitants pour qui les espoirs de récoltes ont été douchés par la chute du mercure.

Le coup de gueule du jour est poussé par l'Union européenne, par la voix de son commissaire au marché intérieur, Thierry Breton. Il a en effet annoncé la possibilité que Bruxelles ne renouvelle pas son contrat avec le laboratoire AstraZeneca, dont les livraisons de vaccins contre le Covid-19 ont connu de multiples retards et causé des problèmes "que tout le monde a vus", dit-il. Si cette décision venait à être entérinée au 30 juin, la fin officielle du contrat entre l'UE et le laboratoire britannico-suédois, elle n'aurait aucune cause épidémiologique ou médicale, a-t-il rappelé. En effet, selon Thierry Breton, pour les plus de 55 ans, les bénéfices du vaccin AstraZeneca supplantent largement les risques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le projet d’Instagram pour les moins de 13 ans inquiète les défenseurs des droits des enfants
Gel des récoltes : la présidente de la FNSEA craint "une catastrophe économique"
Quand le ramassage des déchets se transforme en "escroquerie en bande organisée"
L’impôt sur la fortune revient sur le devant de la scène à la faveur de la crise
Un chat capturé près d’une prison pour avoir transporté de la drogue pour des détenus