Castex, Taquet, Djebbari… Ces ministres qui ont indiqué ne pas vouloir rester au gouvernement

© Reuters

Près de trois semaines après sa réélection, le président Emmanuel Macron n’a pas encore nommé son Premier ministre et la date du futur remaniement reste inconnue. En attendant, l’actuel chef du gouvernement, Jean Castex, joue les prolongations, et les ministres ne savent pas s’ils seront ou non de la partie. Le Premier ministre a convié les 41 ministres et secrétaires d’État pour un dîner à Matignon jeudi soir. En coulisses, certains sont donnés comme partants, comme Florence Parly, aux Armées, qui serait disposée à quitter le gouvernement. Ou Annick Girardin (Mer), secrétaire d’État puis ministre depuis 2014. « Ce n’est jamais défini à l’avance, ce genre de choses, mais c’est le plus probable [que je ne repique pas] » à l’Éducation nationale, a quant à lui déclaré Jean-Michel Blanquer sur RTL mercredi.

Certains ont déjà fait savoir qu’ils ne rempileraient pas, voire même qu’ils quittaient la vie politique.

Jean Castex considère qu’il a « fini [sa] mission »

À commencer par le premier d’entre eux. Si l’hypothèse de sa reconduction a circulé, Jean Castex « ne rempile pas », confie-t-il en privé, comme le dévoilait le JDD samedi . Il considère avoir « fini [sa] mission » et laisse entendre à ses proches qu’il ne sera plus en poste d’ici à dimanche.

Selon des informations de franceinfo , diffusées mercredi, le Premier ministre ne souhaite ni conserver son poste, ni occuper une autre fonction au sein du futur gouvernement – là où certains observateurs de la vie politique le voya...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles