Pas de réouverture des petits commerces mais les grandes surfaces devront fermer les rayons non essentiels

Astrid de Villaines
·Cheffe du service politique
·1 min de lecture
Jean Castex, Premier ministre, sur TF1 le 1er novembre 2020 (Photo: Capture TF1)
Jean Castex, Premier ministre, sur TF1 le 1er novembre 2020 (Photo: Capture TF1)

POLITIQUE - “Non, nous ne reviendrons pas sur les mesures annoncées”, en particulier sur la fermeture de commerces non-essentiels, a indiqué ce dimanche 1er novembre le premier ministre, Jean Castex, lors d’un entretien au 20H de TF1.

“C’est certainement pas le moment de revenir sur les mesures annoncées, c’est beaucoup trop tôt”, a estimé le chef du gouvernement qui a exhorté “toutes et tous, au-delà des commerçants, (à être) extrêmement vigilants” et à respecter ce confinement: “Il en va de la survie de l’économie, il en va de notre santé collective”, a-t-il fait valoir.

Le premier ministre a ensuite indiqué que les grandes surfaces devront quant à elles fermer leurs rayons non essentiels à partir du mardi 2 novembre. Il a annoncé que “20 milliards d’euros” étaient sur la table pour les aider à faire face à la crise et promis un nouveau point d’ici 15 jours pour “voir comment ils peuvent progressivement sortir de cette situation”.

“Ma priorité c’est la santé des Français”, a déclaré le premier ministre qui comprend qu’on “pense aux commerçants”, mais qui demande aussi à “penser aux soignants”.

À voir également sur Le HuffPost: Jean Castex annonce le port du masque obligatoire pour les enfants dès 6 ans

LIRE AUSSI...

Présidentielle 2022: Arnaud Montebourg avance doucement ses pions

Avec le Covid-19, Noël "ne sera pas une fête normale" cette année, prévient Véran

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.