Castex bizarrement interpellé en Mayenne : "Avez-vous reçu ma petite culotte ?"

·2 min de lecture

Le Premier ministre a utilisé l'humour pour répondre à cette commerçante qui protestait contre la fermeture des magasins de lingerie pendant le confinement.

POLITIQUE - Il y a des déplacements où les responsables politiques se font secouer, il y a en d’autres plus légers. Jean Castex en a fait l’expérience samedi 23 octobre lors d’une déambulation dans les rues de Laval (Mayenne).

La scène a été diffusée sur les réseaux sociaux par la responsable de la communication de Matignon, Mayada Boulos. “Bonjour monsieur le ministre, avez-vous reçu ma petite culotte?” a lancé une commerçante au chef du gouvernement. Amusé, ce dernier a rétorqué: “ah c’est vous Madame?” Il n’y en avait pas assez!”.

Comment se fait-il que cette commerçante mayennaise ait envoyé une petite culotte à Matignon? Il faut remonter aux confinements mis en place pour lutter contre le Covid qui avaient entraîné la fermeture des boutiques de vêtements pour comprendre l’interpellation.

Pour protester contre la fermeture des commerces dits “non essentiels”, des vendeuses de lingerie ou des responsables de boutiques de textiles avaient imaginé ce léger happening en guise de protestation. Ils demandaient également d’en faire don, ce que le Premier ministre a confirmé avoir fait lors de cet échange.

Des culottes pour aider les magasins de textiles

La commerçante en question, identifiée par La Dépêche comme Cathy Le Boucher, avait écrit au Premier ministre en avril dernier comme deux cents de ses confrères, avec cette question: “N’est-ce pas la première chose que nous enfilons le matin pour nous habiller, même vous, Monsieur le Premier ministre?”, comme le rapportait à l’époque Le Figaro.

En retour, Matignon avait répondu: “Vous avez appelé l’attention du Premier ministre sur la situation des boutiques de sous-vêtements, fermées administrativement dans le contexte de crise sanitaire actuelle”, ce qui, selon La Dépêche, n’avait pas été très bien accueilli par la commerçante de Mayenne qui “regrettait une réponse type envoyée à toutes les personnes ayant effectué la même démarche qu’elle”. La réconciliation semble s’être bien passée.

A voir également sur Le HuffPost: Au meeting d’Hidalgo, l’optimisme pour oublier le faux départ

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Jean Castex sur TF1 : cette énorme erreur qui a provoqué la colère des internautes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles