Castaner répond au montage photos et à "la haine" de Poutou envers les policiers

Un montage viral publié par Poutou sur les policiers n'a pas fait rire Castaner (Photo: @AFP)

POLITIQUE - “Malgré votre haine...” Christophe Castaner répond, ce dimanche 29 mars à Philippe Poutou qui publie un montage dénigrant l’action des forces de police pendant le confinement dû à l’épidémie de coronavirus.

La veille, l’ancien candidat du Nouveau parti anticapitaliste à la présidentielle 2017 avait effectivement mis en avant, sur son compte Twitter, une publication virale montrant toutes les professions qualifiées “d’indispensables à la vie de la nation.” “Merci à tous les vrais héros qui servent la communauté pendant cette pandémie”, est-il écrit sur le message. 

Seulement, au milieu des boulangers, livreurs et autres employés de supermarchés se trouve une photo d’un policier armé barrée de la mention “PAS TOI”, comme vous pouvez le voir ci-dessous

Insupportable pour Christophe Castaner qui s’est fendu, lui aussi d’un message sur Twitter accompagné de plusieurs captures d’écrans.

Article de presse à l’appui -montrant l’implication de la police pendant cette période- le ministre de l’Intérieur écrit: “malgré votre haine ils sont là, et n’hésiteraient pas une seconde s’ils devaient vous porter secours.”

Comme Christophe Castaner, plusieurs syndicats représentant des forces de l’ordre ont réagi. Avec aussi peu de nuances que Philippe Poutou. “Les policiers eux, sont au front, pas comme vous dans votre canapé, a insulter ceux qui protègent la republique (sic)” a ainsi écrit le syndicat de la Police Nationale, Alliance.

Même tonalité du côté de Unité SGP Police: “en pleine épidémie, la bêtise reste le seul moyen d’existence des insignifiants. Les policiers n’ont que faire de vos remerciements. Eux s’exposent au virus pour tous, sans rien attendre en retour. Et vous, à quoi servez-vous dans le pays?” 

Le Syndicat majoritaire des Cadres de la Sécurité Intérieure a de son côté relayé un détournement du montage plaçant Philippe Poutou au milieu des “professions indispensables à la vie de la nation.” Et évidemment, sur celui-ci, c’est bien le porte-parole du NPA qui est barré de la mention “PAS TOI.”

 

 

À voir également sur Le HuffPost: Les chiffres sur le coronavirus sont complets rassure le Premier Ministre

LIRE AUSSI:

Coronavirus: Macron va-t-il "tout changer" après la crise?

Coronavirus: les pompiers, inquiets, alertent sur les accidents domestiques

Love HuffPost? Become a founding member of HuffPost Plus today.

This article originally appeared on HuffPost.